Les répliques
Une infirmière condamnée pour avoir dessiné des coquelicots

11/01/2019

Le 2 novembre dernier, Katia, une infirmière de 38 ans, maman célibataire, travaillant dans un service de réanimation néonatale et pédiatrique, manifestait pour l'interdiction des pesticides de synthèse aux cotés du mouvement les Coquelicots. 

Son tort ? Avoir dessiné des coquelicots sur les marches de la mairie de Reims. 2 mois plus tard la soignante a été condamnée à 500 euros d'amende et à un stage de citoyenneté. Aucune fleur ne lui a été accordée.

"J'vais laisser du temps, avec les Coquelicots, le temps que ça se tasse. Mais je reste dans le mouvement." a déclaré l'infirmière.


Les Répliques 
 
Soutenez-nous sur Tipeee  :  



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :
Inscription à la newsletter
Facebook Twitter YouTube LinkedIn
Les Répliques © 2015-2018. Tous droits réservés.